JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.

Marion Vidal est une créatrice.

Elle explore inlassablement les formes, les formats, les couleurs et les matières.

La céramique, jusqu’alors peu utilisée parce que considérée à tort comme fragile, lui permet de créer d’emblée des pièces spectaculaires et colorées, très graphiques, à l’identité très forte. La texture de la faïence, mate ou brillante, et ses formes très nettement dessinées contrastent avec la texture (jersey, voile de coton, satin, gros grain) et le parcours souvent très savant des rubans. La céramique, coulée, et donc creuse, pour plus de légèreté, est depuis toujours produite dans le nord de l’Italie et assemblée, comme le reste des pièces, à Paris.

Le métal, bien sûr, le laiton doré, le vermeil ou l’argent. Seul (bagues, boucles d’oreilles, broches) ou associé aux autres matériaux (souvent sous forme de tubes ou de chaîne) dans des compositions plus complexes et architecturées.

Le bois : ébène, poirier, sycomore. Sculpté et articulé.

La pierre : le marbre (blanc, noir, rouge, vert), l’obsidienne, le lapis lazuli, la malachite. Dans des aplats géométriques.

Le cuir, comme support.

Le plexiglas, enfin, depuis la collection de l’été 2018. Découpé, façonné, poli et thermoformé à la main, il ouvre un nouveau champ de possibilités grâce à une très riche gamme de coloris, aux reflets et aux jeux de lumière qu’il crée naturellement, mais aussi grâce à sa transparence, qui permet de mieux faire apparaître les liens (rubans ou chaînes) entre les différents éléments des compositions.